Le 20 juin 2022, une grève et une manifestation auront lieu. La revendication centrale est l'augmentation du pouvoir d'achat, associée à une modification de la loi sur les normes salariales qui rend presque impossible la négociation de salaires décents. Plusieurs partenaires internationaux de l'ISVI expriment leur solidarité dans des vidéos adressées à tou∙te∙s les travailleur∙euse∙s belges.

Le pouvoir d’achat : une lutte syndicale internationale

La question du pouvoir d’achat, des salaires décents et du travail décent sont des sujets syndicaux cruciaux, ici et ailleurs dans le monde. Les travailleur∙euse∙s du monde entier ont dû endurer beaucoup de difficultés pendant la crise covid, beaucoup ont perdu leur emploi, souvent sans pouvoir compter sur la protection sociale. D’autres travaillaient dans des conditions dangereuses et/ou faisaient des heures supplémentaires interminables. Les pénuries de matériaux, d’infrastructures et de personnel, résultant d’années d’austérité néolibérale, menaçaient la santé physique et mentale sur le lieu de travail.

Malgré leurs énormes efforts durant la pandémie, les travailleur∙euse∙s ne sont pas récompensé∙e∙s. Au contraire, alors que plusieurs entreprises ont vu leurs bénéfices exploser pendant la crise covid, les travailleur∙euse∙s n’ont reçu que des miettes. Les conséquences de la guerre en Ukraine sont également payées par les travailleur∙euse∙s : afin de maintenir des profits élevés, la crise est prise en compte dans les prix de vente ; les salaires ne suivent pas… La spéculation sur les prix des produits alimentaires, de l’énergie et des carburants fait également grimper les prix, ce qui entraîne une augmentation de la pauvreté et de l’insécurité. Comme en Belgique, les prix augmentent très rapidement, dans certains pays presque tous les jours. Les produits de base deviennent inabordables pour de plus en plus de travailleur∙euse∙s. Les syndicats ont un rôle important à jouer dans la défense de salaires décents et d’un plus grand pouvoir d’achat afin que chacun puisse vivre dans la dignité. L’accroissement des inégalités dans le monde démontre donc une fois de plus l’importance de la solidarité syndicale internationale pour faire évoluer le rapport de force en faveur de tous les travailleur∙euse∙s !

Quelques témoignages de solidarité de partenaires de l’IFSI

  • Fabián Peña – CUT Colombie (ES) : « Nous voulons exprimer notre solidarité avec la FGTB qui se mobilise pour plus de pouvoir d’achat, ce qui est nécessaire pour garantir une qualité de vie décente aux travailleur∙euse∙s. Nous menons également cette lutte en Colombie et en Amérique latine. »

 

  • Africain Biraboneye – CESTRAR Rwanda (FR) : « Après la pandémie, il y a la guerre en Ukraine qui a tout changé. […] Bref, les prix ont changé, tout a augmenté, sauf les salaires. Ça se passe au Rwanda et partout ailleurs. C’est pour cela que je m’inscris dans le cadre de soutenir l’appel de la FGTB à l’action du 20 juin afin de pouvoir améliorer le pouvoir d’achat et les salaires en général. »

 

  • Kaira Reece – CSA Amérique Latine (ES) : « Pour nous, il est fondamental que les travailleurs et travailleuses s’unissent, en solidarité, dans la lutte pour plus de pouvoir d’achat et une meilleure justice sociale ! »

 

  • Jean-Pierre Kimbuya – Syeco RDC (FR) : « Je suis solidair de la résolution de la FGTB par rapport à la situation internationale, par rapport à la prochaine manif du 20 juin autour du pouvoir d’achat. Mais aussi la prise en compte des migrants, sans discrimination, dans l’optique de pouvoir construire un contre-pouvoir syndical à l’échelle mondiale. » 

 

  • Francisco Maltes – CUT Colombie (ES) : « L’inflation mondiale entraîne une baisse des salaires et du pouvoir d’achat dans tous les pays : La Colombie et la Belgique. C’est pourquoi la CUT veut soutenir et exprimer sa solidarité avec la lutte jsute des travailleurs belges. »