fr

Actualité


Stratégie africaine pour mettre un terme aux violences basées sur le genre sur les lieux de travail

On le sait le défi est immense partout dans le monde. Ce n’est pas demain que les nombreuses violences à l’égard des femmes prendront fin. Du côté du mouvement syndical africain, on a décidé de prendre ses responsabilités. Après avoir fortement bataillé pour la ratification de la C190 de l’OIT adopté lors du centenaire, la régionale africaine de la confédération syndicale internationale (CSI-Afrique) se met en ordre de bataille pour que cette ratification devienne réalité dans les 51 pays africains dans lesquels sont répartis ses 17 millions d’affilié·e·s.

Lire l'article Voir le document

Elle peut changer des vies

Les violences physiques, sexistes et sexuelles ne sont jamais que la face visible de toutes les autres formes de violences morales , professionnelles sociales ou culturelles qui visent majoritairement des femmes. Les travailleuses de RDC n’échappent malheureusement pas à cette réalité. Pire, elles sont victimes d’une double peine puisque précarité et violences s’alimentent mutuellement plongeant de nombreuses femmes dans un cercle vicieux. La ratification de la convention 190 de l’OIT leur donne un levier supplémentaire pour sortir de la fatalité et changer de vie !

Lire l'article Voir le document

ÉVALUATION INTERMÉDIAIRE DU PROGRAMME FOS-IFSI-SOLSOC 2017-2021 : VOLET NORD

Une stratégie importante mise en oeuvre par le programme est de mettre en contact partenaires du Sud et du Nord pour partager des positions, des vécus et des expériences similaires : mutualistes avec mutualistes, syndicalistes avec syndicalistes, etc. Le postulat étant qu’entre pairs, ils seraient plus sensibles et réceptifs à leurs réalités mutuelles. On pense […]

Lire l'article

ÉVALUATION MI-PARCOURS DU PROGRAMME FOS-IFSI-SOLSOC 2017-2021 : VOLET SUD

Les trois organisations ont décidé de mener conjointement une évaluation à mi-parcours (également requise par les règlements de la DGD), qui porte sur un pays / objectif spécifique dans lequel les trois organisations sont actives, à savoir la Colombie. C’est la première fois qu’un programme commun est mis au point. Nous voulons donc mettre notre coopération au centre de l’évaluation. Comme il s’agit d’une évaluation à mi-parcours d’un nouveau programme, il semble prématuré de réaliser une évaluation complète de la performance du programme sur base des critères de l’OCDE-CAD. De plus, une évaluation de la performance portant sur tous les outcomes du programme est d’ores et déjà prévue en fin de programme.

Lire l'article Voir le document
ante. dolor facilisis odio Praesent Aliquam