Voir la galerie photo Voir la galerie photo Voir la galerie photo

L’Afrique de l’Ouest est la première sous-région d’accueil des migrations intra-africaines. Elle abriterait entre 7,5 et 8,4 millions de migrants, originaires, pour la plupart, d’un autre pays ouest-africain, soit près de 3 % de la population de la sous-région. La situation de ces travailleurs migrants en Afrique de l’Ouest soulève une série de questions nécessitant une réponse forte sur le plan de la défense et de la promotion des droits humains. Victimes de violentes discriminations, les travailleurs migrants ouest-africains sont souvent confrontés aux attaques racistes et xénophobes. Ils n’ont pas accès aux services sociaux de base et sont soumis à l’exploitation et à divers abus. Parfois, leurs conditions de vie s’apparentent à celles de l’esclavage dit « moderne ». Les femmes, les jeunes et les enfants sont les premiers à en faire les frais. Le mouvement syndical est le témoin de la détresse de ces travailleurs migrants.

Or, les enjeux migratoires ont aussi un versant positif souvent occulté. L’envoi de fonds des travailleurs migrants vers leurs pays d’origine contribue indéniablement au développement de ces derniers, tout comme le retour de ces travailleurs qui mettent leurs nouveaux savoirs, expériences et parfois ressources financières au service du développement de leurs communautés. Les travailleurs migrants sont aussi source d’innovation et de dynamisme économique et social dans leurs pays d’accueil. Les enjeux migratoires, du travail décent et de développement sont donc interconnectés et complexes. Ils s’entremêlent, sont complémentaires et peuvent avoir un impact positif sur le temps long.

Nos priorités

Loin de vouloir freiner ou empêcher la libre circulation des travailleurs migrants en Afrique de l’Ouest, avec le soutien de l’IFSI, de la FGTB, la CSI-Afrique s’attèle à plusieurs priorités :

  • Informer, sensibiliser et mobiliser les affiliés de la CSI-Afrique sur les enjeux migratoires ainsi que sur l’articulation entre les droits des travailleurs migrants et les droits humains
  • Renforcer les capacités des affiliés de la CSI-Afrique dans la collecte, l’analyse et l’échange d’informations, d’expériences et de bonnes pratiques concernant les travailleurs migrants
  • Renforcer une approche axée sur la défense et la protection des droits des travailleurs migrants
  • Renforcer le syndicalisme de réseaux ouest-africain pour faciliter l’adoption de politiques et de stratégies syndicales communes visant à faire respecter ces droits par la pratique du dialogue social

Avec le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Conakry, le Mali, la Mauritanie, le Maroc, le Niger, le Sénégal et le Togo, cette action concerne tant des pays de départ, de transit que d’arrivée dont certains sont traversés par d’intenses débats de société – parfois violents – stigmatisant les migrants.

Nos partenaires

Les partenaires suivants sont concernés par cette action :


Warning: Use of undefined constant name - assumed 'name' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/3453ddd4dadab22af821a3727ceb203b/web/wp-content/themes/ifsi/single-actions.php on line 108

Warning: Use of undefined constant asc - assumed 'asc' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/3453ddd4dadab22af821a3727ceb203b/web/wp-content/themes/ifsi/single-actions.php on line 109